Lecture

2 semaines au Japon. Quel budget ? Comment bien pr...

2 semaines au Japon. Quel budget ? Comment bien préparer son voyage ?

Mon budget Japon

Cet été je suis allé au pays du soleil levant et je peux dire que c’est l’un des plus beaux voyages que j’ai faits. C’était un réel choc culturel auquel je m’attendais mais qui n’avait pas fini de me surprendre.

Parmi tous les pays que j’ai visité, le Japon est le pays le plus éloigné géographiquement et dont la culture est la plus différente de la mienne.

japon

Jusque-là, avec l’anglais, le français, le russe et l’espagnol, je pouvais m’en sortir à peu près partout dans le monde. Mais quand on visite une région comme l’Asie, on se rend vite compte de l’importance de la communication. Quand on est face à quelqu’un qu’on ne comprend pas ou qui ne nous comprend pas, il faut faire preuve de beaucoup de patience et d’imagination. Je ne m’étais jamais retrouvée dans de telles situations avant et c’était un vrai challenge tout au long de ce voyage.

Le Japon était l’un des pays que je voulais absolument visiter par conséquent, j’étais vraiment heureuse à l’idée de partir. C’était LE voyage que j’attendais depuis longtemps, alors je m’étais bien renseignée auprès de mes amis et j’avais également scruté les blogs en ligne.

Suite à cette expérience, voici quelques conseils pour bien préparer son voyage au Japon.

japon


Les pré-requis

Pour des personnes de nationalité française, vous n’avez pas besoin de visa. Vous aurez simplement un tampon dans votre passeport en arrivant à l’aéroport.

Pas besoin de vaccins quelconques.

Le Japonais n’est pas si simple, donc vous ne pourrez pas l’apprendre en 2 semaines. Apprenez juste quelques mots basiques avant votre voyage, ça fera toujours rire les locaux !

Peut-être prenez un guide et un phrasebook avec les traductions phonétiques des phrases simples. Les phrases comme « où est la gare » ou encore « où est le restaurant le plus proche » sont toujours utiles à savoir.

Ne prenez pas trop d’affaires avec vous surtout si vous voulez vous déplacer souvent. S’il vous manque quelque chose, vous pourrez facilement en trouver sur place. Il y a de tout au Japon, vous allez même revenir avec un tas de trucs inutiles 🙂

J’ai des amis qui sont revenus avec des valises entières de conneries ! c’est un pays qui pousse énormément à l’achat. Les fans de mangas en savent quelque chose. T-shirts, mugs, posters, figurines, bouquins… même les japonais eux-mêmes en sont fans.

Comme je suis assez minimaliste, je n’achète que des choses dont j’ai vraiment besoin ou qui me plaisent vraiment. Le seul truc que j’ai acheté au Japon, c’est un petit sac à dos que j’ai trouvé au marché de Kyoto. Il m’a tapé dans l’œil de loin, ce qui est assez rare car je n’apporte pas beaucoup d’importance aux objets. Mais quand ça m’arrive, j’applique toujours la même technique, qui est d’ignorer et de continuer à marcher. Puis, si 20-30 minutes après j’y pense encore, alors je reviens et je l’achète. Et comme en plus je n’avais pas de sac à part mon gros sac de routard, j’ai lié l’utile à l’agréable.

Japon

Les transports au Japon : JR Pass, Pasmo / Suica

Réservez votre billet A/R pour le Japon à l’avance si vous pouvez. Personnellement j’ai pris mon billet un peu à la dernière minute et ça m’a couté presque 900 € ! Mais si vous prenez un peu d’avance (6 mois), vous pouvez vous en sortir pour 400 ou 500 €.

Consultez les comparateurs de compagnies aériennes du type skyscanner ou momondo pour trouver des vols aux prix ET horaires intéressants. Car oui, quand bien même vous avez réussi à trouver un vol pas cher, si c’est pour faire une escale d’une nuit à l’aéroport de Frankfurt, ce n’est finalement pas si intéressant que ça.

Sur place, si vous voulez vous déplacer dans le pays, le moyen plus optimal est de prendre un Pass JR (Japan Railway). Il y a toujours le moyen de prendre des métros et bus mais il faut se renseigner. Si vous ne voulez pas vous prendre la tête, le JR Pass est la meilleure solution.

Pour 2 semaines, il coute un peu moins de 400 €, mais vous aurez accès à pratiquement tous les trains régionaux et certaines lignes de métro à Tokyo. Ça parait cher comme ça mais si vous voulez voir un max d’endroits en 2 semaines, vous allez largement le rentabiliser. Ça vous coutera plus cher de prendre des billets de trains individuels.

Pour le réseau métro / bus, vous pouvez prendre une carte Pasmo ou Suica et la recharger au fur et à mesure. Pour ceux qui connaissent le métro Londonien, c’est le même système que le « pay as you go » avec la Oyster card. Le grand avantage de Pasmo ou Suica, c’est que vous pourrez utiliser votre carte partout au Japon ! Entre les 2, il n’y a pas beaucoup de différence, à part les endroits où se la procurer.

Kyoto


Restez connectétokyo

Il y a le Wi-Fi dans la plupart des restos/cafés. Mais si vous voulez rester connecté vraiment à tout moment, vous pouvez louer un boitier Wi-Fi (pocket wifi) sur le même site et en même temps que votre JR Pass. Le prix dépend du nombre de jours réservés, un peu plus de 200 € pour une semaine ! Perso je ne l’ai pas pris mais j’ai des amis qui l’ont fait. . Le boitier est à récupérer à votre arrivée à l’aéroport, ou vous pouvez le faire livrer à votre hôtel. Mais attention, il faut choisir vos dates de location, et parfois il ne leur en reste plus pour les dates recherchées, donc pensez à le faire à l’avance surtout si vous voyagez en saisons hautes.

 


Parlons peu parlons budget

Il faut l’aosakavouer, le Japon c’est cher. Mais j’avais prévu un budget de 2000 € pour mes 2 semaines de vacances.

Dans ma vie de tous les jours, je ne dépense pas beaucoup. Par contre, quand je pars voyager je ne compte pas (enfin si un peu quand même). Mais je fais en sorte de pouvoir faire tout ce que j’ai envie sans trop me priver. Je ne parle pas d’aller dans des hôtels et restaurants de luxe, mais plutôt de pouvoir visiter toutes les villes que je veux et aller dans des endroits qui m’intéressent sans me ruiner. Faire une ascension du mont Fuji, nourrir les daims en liberté à Nara, ou encore observer les locaux acheter du poisson frais au marché de Tokyo… tout est faisable si on prévoit son budget. Alors comment optimiser son voyage au maximum ? À quelle période partir ? Quelles sont les principales dépenses sur place ? C’est parti.

  1. Les courses. Les ingrédients dans un supermarchés coûtent souvent plus chère qu’un plat au restaurant. Alors ne vous embêtez pas à faire des courses pour cuisiner chez vous en pensant que vous allez économiser de l’argent. Il y a moyen de très bien manger dans des restos à petits budgets. La street food est aussi une très bonne option notamment à Osaka, la capitale gastronomique du Japon.
  2. Le logement. Je suis principalement restée dans des airb&b. Mais j’ai aussi essayé un ryokan, car je ne pouvais pas m’en aller sans l’avoir fait et j’ai également tenté le capsule hôtel, autre expérience intéressante à la japonaise.
  3. Les activités & visites. La plupart des musées, expos etc. seront payants.
  4. Les transports. Au final, c’est ce qui coute sûrement le plus.

Certains incontournables iciosaka

  • La tour de Tokyo, environ 900 yen / 7,5 €
  • Tokyo Skytree, environ 1500 yen / 12.5 €
  • L’exposition studio Ghibli – Tokyo city View Tower – 2300 yen / 19 €

(c’est un incontournable pour moi en tous cas), vous pouvez aussi voile le musée Ghibli

L’univers d’Hayao Miyazaki est magnifique, j’ai regardé tous ces films. L’expo était en japonais seulement ce qui est dommage, mais j’étais très contente d’y être allée tout de même. J’étais déjà allée voir celle de Paris il y a quelques années

  • L’aquarium d’Osaka, 2300 yen / 19 €

Il est très réputé et c’est l’un des plus grands aquariums du monde. C’est vrai que c’est très impressionnant mais je m’en suis voulue d’avoir contribué à l’emprisonnement de ces animaux… Si c’était à refaire, je ne le ferais pas.

  • Le château d’Osaka, 600 yen / 5 €

Mon budget Japon en résumé

Vol A/R :  900 €

3 nuits Tokyo : 65 €

4 nuits Osaka : 87 €

5 nuits Kyoto : 88 €

1 nuit refuge Mt Fuji : 80€

1 nuit Ryokan Mt Fuji : 75 €

 

J’ai donc dépensé environ :

1300 € pour les transports et le logement.

700 € pour tout le reste : restos, activités, souvenirs (mon sac à dos 🙂 ), expos/musées, monuments etc.

Mon budget de 2000 € pour 2 semaines est respecté !!

J’aurais pu moins dépenser si :

  • J’avais acheté mon billet d’avion à l’avance
  • J’avais fait l’ascension du Mt Fuji en journée (car ça m’aurait fait économiser une nuit dans le refuge, pas d’autres choix en montagne, donc super cher !)
  • Je n’avais pas visité le mont Fuji et tombée sous le charme des Ryokan
  • J’avais fait de l’autostop au lieu de me déplacer en trains
  • J’avais loué un vélo au lieu de me déplacer en métro/bus

Pour conclure

J’habite à Londres, où les prix des transports et des logements sont exorbitants. Même si j’ai toujours cru que le Japon était un pays super cher, j’ai pourtant trouvé que les prix y étaient plus au moins comme en France.  Ce qui est moins cher que ce que j’ai l’habitude de voir à Londres !

Le Japon est une destination qui reste abordable si on s’y prend bien et si on pense à réserver son billet à l’avance. Essayez aussi de partir hors saison car les billets d’avion ainsi que le logement vous couteront beaucoup moins cher !

Bon voyage !

Fuji

Tout en haut du Mt Fuji \o/

Pour voir comment j’ai monté le Mont Fuji avec mon backpack de 13 kilos, c’est par ici !

Commentaires

Commentaires


  1. bardet marie

    11 juillet

    Pour diminuer le budget bien calculer la rentabilité du pass
    Avec tokyo et kyoto un pass de 7 jours suffit largement car sur tokyo les trajets jr ne coûte pas cher et ne rentabilie jamais la différence entre un 7 et 14 jours

    Pour rentabiliser un pass de 14 jours il faut faire beaucoup plus de long trajet
    ( Hiroshima par ex )

    Au lieu du stop il y a aussi les bus willer express si on anticipe un tokyo Kyoto c est moins de 30 euros ( et on economise une nuit d hôtel )

    On peut aussi arriver à Tokyo et repartir d Osaka avec seulement un trajet en bus entre les 2

    Pour diminuer le budget fréquenter les supermarchés à la fermeture la nourriture est soldee on peut récupérer d énormes plateaux de sushis pour 3 fois rien

    Entre Tokyo et Londres pour avoir une fille dans chacune de ces villes
    la londonienne m a coutee beaucoup plus chère que la tokyoite 🙂

    • Kseniya

      29 juillet

      Merci pour ces astuces Marie !! En effet, je pense que j’ai choisi la facilité et qu’il y a beaucoup d’autres moyens pas chers de vivre à / visiter le Japon 🙂

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

INSTAGRAM
Suivez-moi !