Lecture

Pourquoi faut-il absolument faire du Couchsurfing ...

Pourquoi faut-il absolument faire du Couchsurfing en Colombie ?

Vous connaissez probablement déjà Couchsurfing. Il s’agit d’une plateforme en ligne qui met en relation des voyageurs du monde entier. Parfois juste pour rencontrer du monde, parfois plus si affinité. Mais le concept est surtout de pouvoir squatter chez des gens quand on est de passage dans leur ville. Ainsi, de nombreux gentils locaux proposent leur canapé gratuitement. Généralement en échange, ils veulent simplement un dîner ensemble ou une bonne conversation autour d’un verre.

Alors que je m’étais inscrite sur ce site il y a de nombreuses années, je n’avais jamais vraiment expérimenté le logement gratuit chez l’habitant. J’ai logé un couchsurfer chez moi une fois, mais je n’ai jamais moi-même dormi chez des gens. J’ai beaucoup entendu parler de l’amabilité extrême des colombiens. Ils sont parait-il, chaleureux et irrévocablement serviables. Alors, sans aucune expérience sur Couchsurfing, je profite de ce voyage loin de chez moi et de ma culture pour me lancer enfin ! Dès mes premiers messages aux hôtes, je reçois des retours positifs et des réponses super sympa !

Première expérience Couchsurfing très culturelle et humaine

couchsurfing_villeMa première nuit en Couchsurfing était quand je suis arrivée à Bogota. Ma “host” s’est gentiment proposée de venir me chercher à l’aéroport. Elle sait que le système des transports est compliqué, la ville est grande et que de toute façon j’aurais eu du mal à trouver son adresse toute seule. Je suis au début restée dubitative devant une telle proposition. Gênée d’abuser de la gentillesse de cette fille, j’hésitais. Mais elle m’a rassuré en disant que c’était normal et qu’elle le faisait pour tous ces Couchsurfeurs. Arrivée à l’aéroport, elle vient me chercher avec son ami, comme prévu au café “Oma” juste à la sortie des arrivées. Quelle organisation !

Discuter avec les locaux, pour apprendre plus sur le pays

Nous discutions en anglais (elle est prof d’anglais dans un collège-lycée ici) et un peu en espagnol (pour son copain qui ne parlait pas très bien anglais). Le trajet n’a duré qu’une fraction de seconde tellement nous nous sommes laissés emporter dans la discussion. On s’est lancés dans des conversations longues et profondes comme si nous étions amis depuis toujours.. Que ce soit la sécurité sociale, l’éducation, le travail ou le chômage, la possibilité de voyager facilement, la parité hommes et femmes, l’amitié… Nous avons abordé tous les sujets possibles et imaginables. Je me rendais compte à quel point on est privilégiés en Europe et à quel point tout nous est accessible. Plus je lui racontais la vie en Europe, plus elle avait envie de partir.

couchsurfing_hostUne fille super ouverte d’esprit et très curieuse qui m’a posé beaucoup de questions. Et elle m’a raconté énormément de choses sur la situation économique en Colombie. Grâce à elle, j’en ai appris beaucoup sur les différentes classes sociales en Colombie. Et son expertise dans le domaine scolaire et le travail avec les jeunes y est pour beaucoup aussi.

Quand tu rentres en Uber avec des musiciens

couchsurfing_musiqueLe soir on est sortis prendre un verre dans un bar avec de la musique live. Et ce qui est assez rigolo, c’est qu’on est rentré chez elle en Uber… avec les deux membres du groupe ! Ils habitent dans le même coin qu’elle et étant donné qu’on avait papoté après leur concert, ils nous ont proposé de faire le chemin ensemble.

Deuxième expérience Couchsurfing : Assez… sportive ! Et culturelle aussi 🙂

couchsurfing_collineMon deuxième hôte sur Couchsurfing est un garçon très sympa, qui a eu la chance d’avoir beaucoup voyagé. Il a quitté son boulot à Bogota afin de réaliser son rêve, faire le tour du monde ! Pendant un an, il a vagabondé en sac à dos et a noué des liens avec des couchsurfeurs des quatre coins du monde. De retour dans sa ville natale après ce gros voyage, il profite pour rester dans le très bel appartement de ses parents pour se remettre de son périple et commencer à chercher un nouveau travail. Mais en attendant, il continue à faire de nouvelles rencontres grâce à Couchsurfing et partage sa bonne humeur avec ses invités. Il leur fait découvrir les incontournables de sa ville natale aussi, évidemment !

Faire des activités sportives avec les locaux

Très sportif et dynamique, dès notre rencontre, il m’a proposé de faire une “balade” tout en haut de la colline Montserrat (plus de 3000 mètres quand même…). L’ascension a pris environ une heure et demie, j’ai un peu brûlé sous le soleil colombien et eu des courbatures pendant trois jours mais, la vue en valait la peine ! L’altitude à laquelle je n’ai pas l’habitude à Bogota m’essoufflait, en conséquence je luttais à chaque pas. La montée s’est terminé en beauté, tout en haut de la colline avec une petite église (construite sur un volcan) et une vue magnifique sur toute la ville. Mon hôte en a profité pour me donner une rapide vue d’ensemble sur la ville avant qu’on n’entame notre descente.

La plus ancienne église de Bogota

Nous avons ensuite visité le centre où j’ai évidemment fait énormément de photos ! Il m’a amené dans des endroits vraiment beaux et raconté l’histoire de la ville et des quartiers les plus anciens de Bogota. Dans la vieille ville, nous sommes passés par de petites ruelles qui sont le noyau de Bogota, c’est là où cette ville a été fondée. Nous avons mangé dans un resto typique, mais pas trop touristique qu’il connaît personnellement et où il a l’habitude d’aller. En entrée on a eu des fruits frais (de la papaye fraîche, c’est méga bon) et un jus fraîchement pressé. Et pour mon plat j’ai remplacé la viande par d’autres trucs typiques d’ici comme la plantain ou encore de la salade et des avocats. C’était surement la première et la seule fois où j’ai aimé la bouffe en Colombie, mais ça, c’est une autre histoire 😉couchsurfing_bogota_food

Cali, ma troisième et dernière expérience Couchsurfing en Colombie. Donnez-moi de l’art et de la musique !

Quand j’arrive à l’aéroport de Cali, mon hôte m’attend déjà dans la salle des arrivées. Je suis arrivée assez tard le soir et il travaillait le lendemain… Il n’a cependant pas hésité à venir me chercher et rester un peu avec moi pour me conseiller sur ma visite de la ville le lendemain. Il m’a filé une carte et m’a montré les trucs intéressants à faire en fonction de mes intérêts et de mes questions. Un marché de fruits et légumes exotiques, une école de danse mondialement connue ou un resto végétarien trop stylé… j’ai eu droit à un programme sur mesure !

Et parfois, on tombe sur des appartements de folie !

couchsurfing_graffitiSon appartement quand un lui, est une oeuvre d’art à part entière et j’avais l’impression d’avoir dormi dans un musée. Mon hôte est un grand globe-trotter, fils de diplomates et qui a voyagé pendant toute son enfance. Il a habité dans de nombreux pays, sait beaucoup de choses. Mais sa plus grande particularité, c’est que c’est un pur artiste ! Il est designer d’intérieur dans les auberges de jeunes et son appartement est entièrement couvert de graffitis, fresques, tableaux en tous genres, CDs entre autres. Du sol jusqu’au plafond, de l’interphone jusqu’au balai des chiottes. Et aussi en passant par le rideau de douche, la table basse et le décapsuleur… Absolument tout ce qu’il possède est entièrement personnalisé.

couchsurfing_rooftop

La vue du balcon 🙂

Ça lui a pris 9 ans avant d’en arriver à ce niveau. La plupart des créations ont été réalisées par des artistes renommés, lors du dernier concours mondial de graffitis où son appart avait été entièrement recouvert de graffitis. C’était en fait la dernière étape de ce concours et c’était chez lui. Rien que ça !

Je demande toujours à mes hôtes pourquoi ils pratiquent le Couchsurfing

En raison de manque de place, pas de chambre à moi toute seule cette fois-ci, je dormirai sur un matelas gonflable dans la même chambre que deux autres Couchsurfeurs. Ce type pratique ça de manière vraiment extrême et sérieuse ! Il a des centaines de couchsurfeurs à son actif, en héberge à plein temps et plusieurs en même temps et s’occupe de la gestion H24.

Et quand on lui demande pourquoi il fait ça, il répond tout simplement “Je n’en fais pas moi-même, mais je veux aider le maximum de gens que je peux !”. Que dire devant un tel dévouement… Je me rends compte une fois de plus, que ce qu’on dit à propos des colombiens n’est pas une exagération. Ils sont réellement très charitables et avec ce mec, ça s’est encore une fois confirmé. Je commence vraiment à regretter qu’il n’y ait pas plus de colombiens dans le monde.

Vivre avec le rythme de la musique

couchsurfing_cali_swing_latinoPassionné de musique, il me fait découvrir des groupes colombiens. Essentiellement des groupes de Hip-Hop et Reggaeton, qui sont soit dit en passant, pas si mal que ça ! Il m’explique qu’à part la Salsa, la spécialité de Cali, le Reggaeton est le style de musique fondamental et emblématique en Colombie. Il reflète entièrement la génération actuelle, avec laquelle la jeunesse colombienne s’identifie le plus.

Fatiguée de cette longue journée de visite customisée, je m’installe sur mon petit matelas en fixant le plafond psychédélique bourré de graffitis, je lis un peu les quotes insolites accompagnés de dessins farfelus sur les murs et essaye de dormir. Mais j’entends fort la musique de chez les voisins. On est mercredi soir, mais on est à Cali, tout est normal.

Vais-je continuer à faire du Couchsurfing ?

Faire du Couchsurfing est vraiment une activité à essayer en soi et ce, pas seulement en Colombie. C’est très enrichissant et ça permet de rencontrer des gens sympa quand on voyage seul. Mais ça permet surtout, de découvrir le pays sous un autre angle et vivre la plus remarquable des expériences. Alors, je le referais volontiers dans le futur. Je sais que je n’aurais jamais appris ces choses sur la culture colombienne si je n’avais pas écouté les avis personnels des habitants. Je n’aurais probablement pas trouvé toutes ces choses “insolites” moi-même non plus. Heureusement que mes hôtes étaient là pour me les faire découvrir. Ainsi, j’ai pu apprendre les petites anecdotes sur les colombiens. Mais aussi un peu d’histoire sur la fondation de la ville et l’importance du street art.

De petits détails et explications par ci par là, on est dans le partage permanent. Par exemple, les petites sculptures dispersées un peu partout, sont “des fantômes” qui font partie de la mythologie colombienne. C’est fou ce qu’on apprend !

couchsurfing_bogota_sculpture

Une sculpture du poète Colombien Jose Asuncion Silva, qui a mis fin à ses jours car, il était fou amoureux de sa soeur. Il s’est tiré une balle dans le coeur.

Je ne fais pas QUE du Couchsurfing quand je voyage

Voyager avec un programme, un guide du routard et dormir dans des hôtels… C’est peut-être une bonne option, mais qui ne nous fait pas vraiment sortir de nos gonds. Je mélange en général hôtels, hostels, airb&b et les séjours chez les habitants. En plus, cela me fait voyager de plusieurs façons et entrevoir le pays dans une optique différente.

Le Couchsurfing est indéniablement l’option que j’ai préféré en Colombie en terme de découverte culturelle et expérience humaine. J’ai pu voir à quel point les colombiens étaient serviables et heureux de communiquer avec les étrangers. Ils aiment faire découvrir leurs villes et leur belle richesse culturelle aux autres. Que ce soit les coins artistiques de Bogota, un marché local de fruits et légumes tropicaux, où le meilleur de la salsa à Cali… Les habitants sont toujours heureux de nous faire partager ce que les fait vibrer au quotidien. Et ce, sans jamais rien demander au retour.

Commentaires

Commentaires


  1. Michel

    29 mai

    Corée du sud la première fois , Alaska, Taïwan, 3 pays ou j’ai couchsurfe et rencontré des gens formidables.

    • Kseniya

      29 mai

      C’est cool de voir qu’on peut le pratiquer presque partout dans le monde.
      Alaska… ça doit être génial !

  2. ce que j’adore avec les locaux c’est qu’ils te font découvrir des coins tops et peu fréquentés des touristes! Tu fais pleins de choses que tu n’aurais pas faites autrement. A Olomouc, j’ai participé à une étude sur les oiseaux en forêt Tchèque de cette manière: pas du tout prévue au programme mais supers souvenirs!
    travelingaddress Articles récents…Instant thé chez Mariage FrèresMy Profile

    • Kseniya

      28 mai

      Ça a l’air trop bien 🙂 c’est clair, c’est top de rencontrer des locaux. J’essaye de le faire à chaque voyage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

INSTAGRAM
Suivez-moi !