Lecture

5 choses à faire dans le village colonial Villa de...

5 choses à faire dans le village colonial Villa de Leyva en Colombie

À trois heures de bus de Bogota, la capitale colombienne, se trouve un charmant petit village colonial nommé Villa de Leyva. J’étais tombée sur un chauffeur de taxi Colombien quand j’étais à Madrid quelques jours avant d’arriver en Colombie que je raconte dans Comment j’ai raté mon avion pour Bogota et en ai profité pour visiter Madrid. Probablement le fruit du hasard, il m’a parlé de ce village que j’avais déjà prévu de visiter. Avec mon espagnol assez médiocre, j’en ai retenu que ce village avait été construit par des Espagnols ayant beaucoup d’argent à dépenser. Très populaire déjà à l’époque, il est maintenant habité depuis des centaines d’années. Aujourd’hui, c’est le coeur de la culture coloniale de Colombie et des milliers de touristes viennent le visiter chaque année.

C’était l’un des premiers trucs que ce chauffeur m’avait conseillé de voir. Sous les conseils de plusieurs personnes, j’ai donc voulu visiter ce petit village mignon tout plein. villa_de_leyva_ruelle_chien

Vraiment proche de Bogota, où j’ai passé ma première journée en Colombie, je ne pouvais pas manquer Villa de Leyva. J’y ai passé deux nuits (une journée et demi), durant lesquelles j’ai beaucoup marché et exploré chaque recoin de ce joli village. Petit, mais très touristique, les hôtels, hostels et logements de location en tous genres grouillent de partout ici. Le fait que je n’y sois pas allée en week-end, beaucoup de commerces artisanaux étaient fermés. Les locaux étaient plus nombreux que les touristes aussi, ce qui était très bien 🙂 Durant mon voyage en Colombie qui a duré trois semaines, mon passage dans ce village était pourtant le seul moment où j’étais toute seule. J’en ai donc profité à fond pour l’explorer au maximum, faire des photos et des activités à mon rythme. Voici les 5 choses que j’ai préféré à Villa de Leyva.

1- Balade sur la Plaza Mayor de Villa de Leyva

villa_de_leyva_plaza_mayorÉvidemment, c’est l’attraction #1 de ce village et il y a de quoi. A 120 m2, c’est l’une des plus grandes places de toute l’Amérique. C’est aussi la seule place à ne pas avoir un nom d’un personnage historique comme toutes les autres places.

Elle impressionne par sa grandeur et sa simplicité. Juste une petite fontaine au milieu sur un sol de pavés et d’une église blanche toute simple. Le tout comblé par des constructions coloniales autour et un joli fond de montagnes et de ciel bleu. S’y promener tôt le matin et tard le soir m’a procuré une sensation d’apaisement et de liberté. J’y retournais plusieurs fois dans la même journée (mon hôtel était juste à côté).

C’est le coeur du village et autour de la place on trouve des cafés, des bars, des restaurants. Il y a aussi une banque avec des distributeurs automatiques, chose pas toujours facile à trouver ailleurs. On y trouve du street food et des empanadas vendues à la volée. C’est l’une des spécialités colombiennes, on les déguste généralement directement sur place, debout. Ou comme moi, on peut également se poser sur les bancs à l’opposé de l’église et les manger tout en contemplant la superbe vue.

Le soir, les bars s’animent et le climat se réchauffe. Les clients profitent de cette ambiance chill avec un verre de vin sur un fond de musique jazz ou de rock classique.

2- Casa Quintero, Juan de Castellanos, La Guaca, les trois patios un peu cachés

villa_de_leyva_la_guacaToujours sur la place majeure, longer la Carrera 9, avec tous ces restaurants et cafés afin de découvrir les trois courtyards cachés, mais qui valent le détour.

On ne voit pas tout de suite ce que c’est alors, n’hésitez pas à rentrer et à explorer. Ces cours sont mignonnes comme tout. Ce sont en fait de sortes de patios avec à l’intérieur de petites fontaines, jardins fleuris, restaurants, cafés, boutiques et expositions d’art. Parfois, quand vous rentrez dans une boutique qui se trouve à côté, le mur du fond est vitré et donne sur l’un de ces patios. Soyez curieux et rentrez voir ces passages secrets, c’est très joli.villa_de_leyva_patios

Je me suis baladée dans ces Casas pour faire des photos, boire un verre ou manger. A profiter aussi des terrasses ensoleillées en journée pour prendre une bière. Beaucoup de gens y marquent une pause pour prendre un café, la spécialité colombienne #1.

3- Visite de la Casa Terracota, une maison d’argile, la céramique la plus grande du monde

villa_de_leyva_casa_terracotaÀ environ 20 minutes à pied du village, il y a la Casa Terracota, maison très atypique construite uniquement avec de l’argile. Elle est un peu cachée, mais très facile à trouver si on a un plan ou un GPS. Au milieu de la nature, on passe par de jolies ruelles avec des maisons chic et colorées avant d’apercevoir cette construction insolite qui se distingue par son architecture originale qui relève presque du fantastique.

villa_de_leyva_casa_terracota_maisonPour 10000 pesos colombiens (environ 3 €), on peut visiter la maison et son jardin. C’est comme venir visiter une maison quand on cherche à en louer / acheter une. Le design intérieur est très bien fait avec une déco au goût recherché. Mosaïque dans la salle de bain, quelques bouquins dans la salle à coucher, des escaliers qui montent sur le toit… Il y a aussi un petit étang et un puits dans le jardin, ils ont vraiment pensé à tout. Il y a aussi un garage et un magnéto qui joue de la musique au milieu des instruments, comme si le proprio s’était absenté juste pour quelques minutes. On a l’impression que le temps s’est figé et que les propriétaires seront de retour d’un instant à l’autre. J’ai trouvé ça super fun de visiter cette maison aux allures Disney.

4- Pozos Azules, des lacs artificiels dans un domaine naturel protégé

villa_de_leyva_pozos_azulesVilla de Leyva est un petit village et pourtant ce n’est pas les activités qui manquent. Entre faire du parapente, un trek dans les montagnes, explorer les alentours à vélo ou juste flâner dans des musées au calme, on ne sait pas où donner de la tête. À 15-20 minutes de la Casa Terracota, à ne surtout pas louper les Pozos Azules. Ce sont des lacs artificiels verts et bleus situés dans un domaine naturel protégé. L’entrée est encore payante, mais ce n’est pas grand chose. Pour 6000 pesos (2 €), la visite prend environ 45 minutes, le temps de faire le tour des lacs, faire ses selfies et de repartir en ville. Puisqu’il n’y a vraiment rien d’autre autour, les gens viennent uniquement pour ça et repartent une fois la visite terminée.

villa_de_leyva_pozos_azules_natureC’est très calme et naturel. Il faut marcher un peu et s’enfoncer dans la nature avant de tomber sur ces précieux lacs. C’est assez désert et sauvage. Ils sont vraiment très colorés (verts / bleus) s’il fait beau. S‘il y a eut beaucoup pluie récemment, il n’y a malheureusement aucun intérêt à y aller, car la couleur des lacs n’est pas exceptionnelle. Il a fait très chaud quand j’y suis allée et ils étaient bien bleus. Même si les photos ne rendent pas la même chose en termes de couleurs et émotions… rien ne remplace le regard à l’oeil nu. J’ai eu la chance de n’avoir croisé que 2-3 personnes. C’était vraiment un moment où j’ai profité d’être en communion avec la nature. La petite brise, les champs des oiseaux, un soleil doux et un paysage qui réchauffe le coeur, rien de tel pour se ressourcer et reposer son esprit.villa_de_leyva_pozos_azules_foret

5- Balades dans les ruelles de Villa de Leyva, tout simplement

villa_de_leyva_ruelleParce que je préfère un top 5 au top 4, cinquièmement, je dirais qu’il faut tout simplement se faufiler dans n’importe quelle ruelle et se balader sans vraiment de but précis. Certaines rues sont disposées de commerces, mais sont très jolies et authentiques. Vous croiserez des locaux qui peignent un mur, réparent quelque chose… Verrez des dames assises sur un banc en train de papoter et des enfants en uniforme qui sortent de l’école.

villa_de_leyva_cafeJe n’ai plus vraiment d’occasions de visiter des villages, étant donné que j’habite en ville et ma famille et mes amis aussi. Les seules fois où je vais à la campagne c’est en Moldavie quand je rentre dans ma maison d’enfance. Villa de Leyva m’a d’ailleurs beaucoup rappelé mon enfance dans le village de ma grand-mère. C’est la même ambiance calme et naturelle, mais beaucoup plus touristique 🙂

Commentaires

Commentaires


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

INSTAGRAM
Suivez-moi !