Lecture

Visiter Medellin en Colombie, ville la plus danger...

Visiter Medellin en Colombie, ville la plus dangereuse du monde autrefois

Juste après avoir visité Cali, ancrée dans le top 10 des villes les plus criminelles du monde à jamais, je prends mon bus de nuit direction Medellin. C’était LA ville la plus dangereuse du monde pendant longtemps et c’était le coeur de la criminalité et de la terreur. On est d’accord qu’il y a eu une époque, où il ne faisait pas bon vivre à Medellin. Bien que ce temps soit maintenant révolu, les souvenirs du Cartel de drogue fondé par Pablo Escobar dans les années 80 hante toujours cette ville. Même si c’est la deuxième ville la plus grande de Colombie après Bogota, elle n’avait pas construit sa réputation tout à fait comme elle voulait.medellin_vue_panoramique

Toutefois, les temps ont bien changé et Medellin s’est transformé. On se rend difficilement compte à quel point la sécurité s’est amélioré ici. Non seulement à Medellin, mais dans tout le pays. J’ai passé quelques jours dans cette jolie ville et n’a vu même une once des choses terribles que l’on raconte.

Faire un free walking tour. C’est le meilleur moyen d’apprendre sur Medellin, comprendre son passé et se familiariser avec le présent

medelli_real_city_toursQuand j’arrive à Medellin, je retrouve une amie de Londres. Elle voyage en sac à dos à travers le continent américain depuis des mois. On fête nos retrouvailles dans le centre autour d’un jus frais où elle me raconte son périple.

Le lendemain elle me propose entre autres, de faire un free walking tour recommandé par son auberge de jeunesse. Notre guide est un natif de Medellin qui a passé son enfance et jeunesse ici. Ça va sans dire qu’il connaît la ville comme sa poche. Avec un anglais parfait et ses talents de professeur d’histoire, il nous fait voyager à travers les événements historiques les plus marquants de la ville. Il nous happe dans son récit tel un grand-père qui raconte des histoires à ses petits enfants. Il explique aussi que leur société “Real city tours” doit son nom au fait qu’ils montrent le “vrai” visage de la ville.

Le vrai Medellin

De ce fait, il ne s’est pas contenté de juste nous montrer deux-trois trucs touristiques en balançant quelques dates et noms par ci par là. Il nous a montré toutes les facettes de Medellin. Que ce soit ces bons ou mauvais côtés, on a pu se faire notre propre idée. Les quartiers “chauds”, les problèmes encore existants, la série Narcos, le gouvernement… on a eu droit à un cours complet de sociologie pendant toute la matinée. Mais ce qu’on en retient surtout, c’est le changement extraordinaire et radical de ce pays.

En me baladant dans les rues de Medellin et en écoutant ce guide, je réalisais à quel point nous sommes mal informés et en retard sur l’information. Tout a tellement changé depuis ces 15-20 années et il ne devrait plus avoir place à l’inquiétude. Le tourisme a augmenté de 100 % ! Mais reste encore moindre par rapport au potentiel du pays. En Europe, on me demande encore si je n’ai pas eu de problèmes en Colombie. Car c’est un pays dangereux et certains parlent toujours des cartels de drogue et des farc…

La drogue encore présente à Medellin

Bien que ce soit encore d’actualité, les problèmes de drogue sont beaucoup mieux gérés et ne se passent qu’entre les gens concernés. Globalement, Medellin est une ville safe dans la mesure où on ne cherche pas les problèmes. Car oui la drogue circule toujours. Oui il y a des crimes régulièrement et oui il y a de la prostitution, de la pauvreté ainsi que de la corruption. Mais c’est aussi le cas de beaucoup d’autres endroits sur terre et peut-être même dans notre propre pays. On ne va pas se retrouver en plein milieu d’un règlement de comptes complètement par hasard alors, il faut arrêter de psychoter.

Il suffit de ne pas chercher les embrouilles. Ne pas traîner dans les quartiers à problèmes dont la réputation est connue. Ne pas sortir tout seuls quand la nuit tombe, ne pas se mettre trop en valeur en portant de beaux bijoux, affaires de grandes marques etc. Et ne pas trop montrer ses appareils électroniques. J’en avais parlé dans mon article Voyager seule en Colombie quand on est une fille – conseils et astuces, ici, ils appellent ça “dar papaya”. Ce qui veut dire “donner la papaye”. Ce qui en gros, veut dire tendre une perche aux pickpockets et leur donner une raison de venir te racketter, car on leur donne tous les signaux visibles et les poussons à la tentation.

Il y a des parcs spéciaux où la consommation du cannabis est tolérée et la prostitution acceptée. Il y a des “règles” et si on n’essaye pas de les enfreindre, Medellin est une ville cool.

Les habitants de Medellin, aimables et accueillants

medellin_centre_villeLes habitants de Medellin sont contents de voir enfin des touristes. Beaucoup d’entre eux n’ont toujours pas pris l’habitude d’en voir et sont très curieux de ce qui nous a poussé à venir ici. Certains s’arrêtent à côté de nous pour nous regarder, écouter ce qu’on raconte. Souvent aussi pour nous serrer la main et nous souhaiter la bienvenue et parfois même, nous faire un hug. Il faut toujours répondre et leur rendre leur gentillesse au retour. Car ils partent vraiment d’une bonne attention et malgré la réputation difficile de cette ville, les habitants sont très sympas. Ils veulent toujours contribuer à l’expansion du tourisme à l’aide de leur gentillesse et bienveillance.

Nous sommes allés au musée Botero qui est vachement chouette. Tandis que dans la plupart des musées on te dit chut dès que tu analyses un tableau à voix haute, ce n’est pas tout à fait le cas ici. L’une des gardiennes est venue nous voir dès qu’elle a vu qu’on était des touristes. Elle est restée discuter pendant un moment avec nous et on lui a appris des phrases en français, qu’elle a noté dans son carnet. Elle nous a lu d’autres phrases de son bloc-notes, qu’elle avait apprise avec d’autres visiteurs français de ce musée. Ayant du mal à bien prononcer les mots, nous la faisions répéter mainte fois tout en riant tous ensemble de son accent colombien. Les gens sont vraiment souriants et sans prise de tête ici.

Quelques jours à Medellin, le verdict

medellin_grafittisPas de Couchsurfing ici, je décide de varier les plaisirs et réserve une auberge de jeunesse. Elle est toute mignonne et non loin du centre-ville 🙂

Medellin est une très belle ville avec des marchés colorés tous les jours, de la street food. Et du street art ! J’ai passé un peu de temps avec les gérants et clients de cette auberge. Dîners sur la terrasse, quelques shots de leur alcool local et une jolie vue sur les montagnes. Notre rooftop donne sur une colline qui scintillent la nuit. Mon appareil photo a encore chauffé ! J’ai vraiment adoré mon séjour à Medellin !

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • visite de champ de cannabis salento

Commentaires

Commentaires


  1. Zabor

    28 septembre

    Toujours la même accroche, les articles sur Medallo. C’est assez lourd, à force. La même manchette. Et puis la dosis minimum, c’est pas toléré, c’est légal, même si depuis peu, le nouveau Codigo Penal y a opposé quelques limites.

  2. Prunevieille

    2 juillet

    Bonjour !

    Ou as tu séjourné quand tu étais à medellin ? J’y vais apres salento 🙂
    Merci !

    • Kseniya

      2 juillet

      J’étais à Raíz Hostel. Avec petit-déj et wifi gratuits 🙂

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

INSTAGRAM
Suivez-moi !