Lecture

La cuisine bulgare : les meilleurs plats des balka...

La cuisine bulgare : les meilleurs plats des balkans

La cuisine Bulgare est riche, savoureuse et plutôt de bonne qualité. Grâce à son climat continental / méditerranéen, ce pays Balkanique cultive ses fruits et légumes juteux et parfumés et pourtant peu chers. Le peuple Bulgare est joyeux, affectueux et partisan des tablées conviviales, colorées et aromatiques qui durent des heures. Si vous connaissez un peu la cuisine turque ou grecque, la cuisine bulgare se trouve quelque part entre les deux.

cuisine_bulgare_moma_aubergine_farcie

En 10 jours sur le territoire, j’ai pu goûter aux plats qui m’étaient inconnus jusqu’à maintenant pour certains, mais j’ai aussi vécu quelques flash-back dans le passé, avec des mets qui m’ont rappelé mon enfance en Moldavie et en Turquie ! Des fruits et légumes qui sentent vraiment les vacances au soleil, des produits laitiers uniques au monde, des vins de qualité… Voici un aperçu de mes trouvailles de la cuisine Bulgare.

1 – Introduction à la cuisine bulgare : Sofia Market Food Tour

cuisine_bulgare_food_market_tour

Comme toujours, la gastronomie est au coeur de mes voyages. Je continue à croire que même le plus beaux des paysages, ne vaut pas un bon plat traditionnel préparé avec amour par les locaux. Ou en tout cas, l’un ne va pas sans l’autre 🙂 Et j’ai trouvé une activité qui combine les deux à la perfection, Sofia Market Food Tour.

J’avais rapidement parlé de ce tour dans mon précédent article Sofia Bulgarie : Découvrir cette capitale avec les locaux. C’est une marche organisée par une ONG, où on explore les marchés et des restaurants de Sofia avec un guide local et un groupe de touristes (ou de locaux !) affamés. Une façon d’autant plus rapide qu’efficace d’apprivoiser la gastronomie Bulgare et découvrir ses produits du terroir pour un coût dérisoire et avec une visite de la ville en prime !

cuisine_bulgare_sauces

Le concept ?

En même temps qu’on déambule dans les rues de la capitale, le guide nous explique les influences culinaires venues des puissances voisines et fait une revue générale des plats les plus emblématiques du pays. Puis on fait des sauts rapides dans des marchés et des restos les plus convoités. On goûte à un plat différent à chaque fois et on profite pour discuter avec les producteurs et artisans. C’est parfait pour ceux qui sont juste de passage à Sofia et sont en manquent de temps. La taille des échantillons nous laissent un peu sur notre faim. MAIS, ça creuse l’appétit et on déjeune dans un bon resto à la fin. Le principe des échantillons permet aussi de savoir rapidement ce qui nous plaît, ou pas, pour ne plus passer une heure à éplucher le menu des restaurants, pour finalement regretter son choix.

Disons que ce tour est une bonne “introduction” à la gastronomie Bulgare.

2 – Les produits laitiers sont nos amis pour la vie ? – Bacillus Bulgaricus

cuisine_bulgare_yaourt

Pas qu’une simple amitié non. Le yaourt et la Bulgarie, c’est une grande histoire d’amour. Un scientifique moustachu, qui adorait le yaourt était connu pour toujours avoir la moustache blanche. Il aimait tellement le yaourt qu’il a consacré une bonne partie de sa carrière à étudier sa fermentation et ses bénéfices sur notre organisme. Et ce qu’il a découvert est une bactérie unique au monde, du nom de “Bacillus Bulgaricus”, qui place le yaourt Bulgare, sur le piédestal du meilleur yaourt au monde. Oui, rien que ça. Ils disent que cette bactérie est un probiotique qui contribue à l’amélioration générale de la santé et même à la longévité !?

En Bulgarie, on y trouve des magasins 100 % produits laitiers (photo ci-dessus) et même un musée du Yaourt pas très loin de Sofia !

De ce fait, on trouve énormément de produits laitiers dans la cuisine bulgare. Le type de fromage le plus répandu dans la cuisine Bulgare est Sirene (comme du feta, mais avec du lait de vache). Pratiquement tous leurs plats en contiennent.

3 – Le petit déjeuner – Banitsa

cuisine_bulgare_banitsa

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Et ça, les Bulgares l’ont bien compris, car tôt le matin, ils mangent des Banitsa. C’est une pâtisserie à base de pâte feuilletée, fourrée au fromage blanc, crème fraîche et probablement d’autres trucs bien diététiques. Crémeuse, douce et bien bourrative, on quitte la table rassasiés et satisfaits, prêts à attaquer la journée. A savourer dès sa sortie du four, chaude, avec un Ayran (boisson au lait fermenté) pour parfaire son expérience du petit déj « à la bulgare ». Il n’y a pas vraiment de boulangeries à Sofia, mais il y a plein de petits magasins / stands de street food et cafés où on peut manger ce plat très populaire. Ils les préparent en masse au petit matin pour les vendre tout au long de la journée. C’est pourquoi il vaut mieux y aller dès l’ouverture, pour déguster les Banitsa encore chauds !

4 – Une soupe au Yaourt – Tarator

Puisqu’on parle de produits laitiers et de feta, les Bulgares ont revisité le Tzatziki grec, afin de le rendre plus conforme aux standards du pays (ils aiment les soupes !) et ajouté un peu de cette bactérie tant réputée par la même occasion. Le résultat est une soupe au yaourt évidemment, qu’on nomme Tarator. Estivale légère et fraîche, elle se consomme froide en entrée, comme en plat principal. De l’eau, du yaourt, du concombre râpé, de l’ail et de l’aneth. Aussi simple que ça ! C’est indéniablement un grand classique.

En été, il est fréquent de servir cette soupe dans des verres, comme des cocktails. Et avec des glaçons s’il-vous-play !!

cuisine_bulgare_tarator

ou alors dans un verre en plastique

5 – La salade nationale Bulgare – Shopska

cuisine_bulgare_balkan_saladUn autre symbole de la cuisine Bulgare qui est toujours en tête du menu, c’est la salade Shopska. Aux couleurs du drapeau (blanc, vert, rouge), bien que très simple, c’est pourtant LE plat traditionnel par excellence. La recette est banale, pourtant goûtue ; tomates, oignons, concombres et poivrons, le tout saupoudré avec du Sirene (feta bulgare). Etant donné que les légumes sont excellents en Bulgarie, la salade n’a pas besoin de beaucoup d’assaisonnement. Du sel, du poivre et un filet d’huile d’olive, Shopska is the new tomate-mozza, je vous le dis ! Les Italiens n’ont qu’à bien se tenir.

cuisine_bulgare_salade_shopska

J’ai passé 5 jours à Razlog, dans les montagnes (ma boite avait organisé notre hackathon annuel là-bas). Mais on était bloqués dans un hôtel tout le long à bosser sur nos projets comme des fous et le staff nous donnait à manger tout le temps, surement pour nous réconforter. Et le plat qu’ils servaient le plus (matin, midi et soir, tous les jours sans exception), était la salade Shopska. On ne pouvait plus la supporter à force, mais c’était gentil de leur part de nous faire découvrir leurs spécialités en tout cas.

6 – Les choses farcies – Dolma, Lozovi / Zelevi Sarmi

cuisine_bulgare_dolma

 

J’avais trop hâte de goûter à leur Dolma et Sarmi, les plats de mon enfance ! Que ce soit en Moldavie ou en Turquie, ces plats sont absolument incontournables et on en faisait très régulièrement. Plutôt populaire, ne nécessitant pas d’ingrédients sophistiqués, il est rare de les voir au menu des restaurants. C’est le genre de plats que les Bulgares préparent à la maison en famille.

 

Vous prenez ce que vous voulez ; un poivron, une tomate, une feuille de vigne, du choux blanc… et vous les farcissez avec du riz pilaf, des légumes, de la viande… Facile, mais délicieux.

7 – Les viandes

Justement, pour ceux qui ne peuvent pas vivre sans viande, pas de panique, car autant que vous, les bulgares ne peuvent pas vivre sans elle non plus. Ce sont les rois de la grillade ! Les plats ci-dessous sont des classiques de la cuisine bulgare et sont presque impossible à éviter. Surtout quand on mange dehors ou si on a la chance de festoyer chez des locaux :

  • Kebapche (un peu comme un kebab quoi)
  • Meshana Skara (mix de viandes grillées)
  • Lukanka (saucisson bulgare)
  • Shkembe (soupe aux tripes)
  • et bien d’autres.

A essayer également la Moussaka Bulgare. Un joli combo de viande, de patates, d’oeufs et de pâte. Que demander plus ? Ah, une bonne cuillère de yaourt par dessus ce serait pas mal !

8 – Les boissons (alcoolisées)

Rien que d’y penser, j’en ai la tête qui tourne. Dire que ma virée en Bulgarie avec mes collègues, s’est limité au “travail” ce serait sans doute un gros mensonge. On parle là d’un groupe de personnes d’âge moyen de 25 ans, de sexe masculin majoritairement et qui sont des développeurs pour la plupart. C’était un groupe de personnes très joyeuses (et assoiffées) et vraiment contents d’être là. Alors je vous laisse imaginer cette semaine “débordante” d’enthousiasme, “remplie” de joie et qui nous a “noyée” dans un infini de souvenirs aussi marquants que difficiles à assumer. Sans oublier la détox du foie qui a suivi après!

Mais si je devais tout de même nommer quelques boissons, ce serait :

  • Le vin Bulgare. Il est globalement très bon et si je devais choisir qu’une seule boisson, ce serait lui. Le climat est très propice à sa production et la Bulgarie est parmi les plus gros producteurs de vin dans le monde. Cela va sans dire que la réputation du vin Bulgare n’est plus à faire dans les Balkans.
  • Rakia. De l’eau-de-vie que les Bulgares concoctent eux mêmes à la maison. Cette boisson à base de fruits est aussi forte (voire plus) que sa concurrente russe, la Vodka. La Rakia est très chérie et est la boisson traditionnelle qui accompagne tous les plats Bulgares. Les slaves l’aiment tellement qu’un groupe de Jazz/Rock Serbe en a même fait une chanson
  • La bière. Ai-je vraiment besoin de m’étendre sur le sujet ? Comme partout dans le monde, en Bulgarie aussi on y trouve de très bonnes bières locales et de qualité. Je me rappelle surtout de Zagorko, Shumensko et de Stolichno et j’approuve les trois.

La cuisine bulgare ne se limite évidemment pas à tout ce que je viens de citer et il y a bien plus de plats divers et variés dont les locaux sont très fiers. La cuisine bulgare est très ancienne et bien qu’elle soit influencée par d’autres pays, ses recettes sont toujours préparées avec soin et transmises de génération en génération, préservant ainsi l’authenticité et la qualité des aliments. On ne rigole pas avec la cuisine en Bulgarie !

9 – Quelques restos / bars / cafés que je recommande

Supa Star

cuisine_bulgare_supa_star

Ma chaîne de fast food préférée en Bulgarie. Pourquoi ? Parce que c’est du fast-food alternatif, plus healthy. En gros c’est un bar à soupes (et tout le monde sait que j’aime les soupes), où on peut manger sur place ou à emporter. On y trouve aussi des salades et des sandwichs, élaborés avec des produits frais et de saison. C’est juste une meilleure alternative à la restauration rapide conventionnelle.

Ashur Banipal

cuisine_bulgare_ashur_banipal

J’avais essayé ce resto iranien pendant mon Food Market Tour. En plein coeur du marché féminin (Jenski Pazar), ce petit restaurant reste cependant très discret. Le chef est un Monsieur iranien moustachu très sympathique qui a immigré en Bulgarie il y a 10 ans. Il vous dit ce qu’il y a au menu du jour et vous conseille sur les meilleurs choix.

Des salades parfumées, du houmous maison, du caviar d’aubergine, des viandes… Sa cuisine est excellente ! Ne ratez surtout pas son riz avec des épices et pois chiches, car il est à tomber. Et pour finir le repas, il vous offre le thé et les baklavas. Miam!

Probablement l’un des meilleurs restos que j’ai testé ici.

 

 

cuisine_bulgare_baklava

cuisine_bulgare_jenski_pazar

Jenski Pazar (le marché des femmes)

MOMA

cuisine_bulgare_moma_restaurant

Pour un dîner un peu classe dans un resto traditionnel au décor tellement travaillé, qu’on est presque intimidé quand on y rentre. Mais les plats sont très bons et la sélection des vins est au top ! Climat aussi chic que chaleureux.

cuisine_bulgare_moma_deco

Veda House

cuisine_bulgare_veda_house

Pour un thé Ayurveda, un smoothie aux graines de chia, ou bien un plat vegan dans leur petit jardin fleuri. Vous vous ressourcerez en écoutant des musiques de relaxation comme au Yoga et vous pourrez même acheter votre thé en vrac. En même temps que vous kiffez le moment présent, feuilletez le livre expliquant les origines et les bienfaits des thés, à votre dispo sur la table. Ambiance zen garantie #chakra #yoga #healthylife

The Rainbow Factory

cuisine_bulgare_rainbow factory

Pour un brunch Bulgare ou Européen et des cafés avec des dessins dessus, parce que pourquoi pas. #sohipster

cuisine_bulgare_banitsa_petit_dejeuner

One more Bar

cuisine_bulgare_one_more_bar_cocktail

Pour un cocktail fancy bien présenté dans un joli jardin. Ambiance chill et intimiste.

Lavanda

Après un apéro au One more Bar, essayez aussi ce resto dans une maison qui se cache derrière la cour. La bouffe y est bio et de saison et le menu change en fonction des saisons. Ambiance détente et cocooning.

The apartment

Je ne l’ai pas essayé, mais des bulgares m’ont fortement conseillé ce nouveau spot préféré de la jeunesse hype de Sofia. Il parait que le concept est vraiment cool et on a vraiment l’impression d’être dans l’appartement de quelqu’un. C’est un bar-resto où règne une ambiance cozy / hipster / vintage / lumière tamisée et chaque pièce est autour d’un thème défini. De plus, on y mange frais et local, comme dans beaucoup de restos ici visiblement. J’essayerai la prochaine fois sans faute !

A lire aussi Sofia Bulgarie : Découvrir cette capitale avec les locaux

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • banita plat bulgar
  • cuisine bulgar
  • cuisine bulgare moyen age

Commentaires

Commentaires


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

INSTAGRAM
Suivez-moi !