Lecture

Fika – la pause gourmande suédoise et autres...

Fika – la pause gourmande suédoise et autres traditions culinaires

Comment font-ils ces pays nordiques pour toujours occuper les premières places du top des pays les plus heureux du monde ? Beaucoup d’aspects sont évalués afin de mesurer leur allégresse. Mais je me suis penchée sur un seul, leur vie sociale. Et il se trouve que la manière préférée des suédois de socialiser, c’est autour d’un bon café et/ou d’un snack. De passage à Stockholm récemment, j’ai donc voulu TOUT savoir sur la culture culinaire suédoise et leur façon d’être heureux. J’ai erré dans les rues de Stockholm pendant quatre jours, pour dénicher les meilleures adresses et spécialités suédoises les plus délicieuses. Difficile de tout découvrir en si peu de temps, cependant je pense tenir l’essentiel. Du fameux concept fika, aux attrapes touristes comme les “boulettes de viande”…

Voici quelques idées de bouffe et des astuces pour ne pas tomber dans les pièges à touristes et briller en société comme les vrais suédois.fika_kafe_bar_stockholm_breakfast

Fika, mouvement mainstream ou réelle tradition suédoise ?

fika_chocolat_chaudIncontestable institution sociale et phénomène culturel, si je devais retenir un seul truc de mon voyage en Suède, c’est “Fika”. Pour éclairer toute confusion, Fika est le nom que les suédois donnent à leurs pauses café, tea time, afternoon tea, goûter, pause gourmande ou collation… you name it!

Je pensais que comme souvent, il s’agissait encore d’un stéréotype. Un peu comme la siesta en Espagne, je pensais que fika était un mythe. Mais le fika est à la Suède, ce que la baguette est à la France. Et même bien plus. C’est une méthode infaillible pour faire partie de ces populations les plus heureuses de la planète.

La cosy-attitude des Scandinaves

Les suédois sont un peuple très relax, qui ne jurent que par la cozy attitude. Dommage qu’il n’y ait pas de mot spécifique pour exprimer cette mentalité en français. Ici, ils appellent ça “Mys”, plus connu sous le nom de “Hugge” en danois. C’est l’art de vivre des moments en slow motion et profiter de belles choses de la vie en toute harmonie. De ce fait, les suédois accordent énormément d’importance à leur bien-être et leur plaisir et ils aiment faire des pauses café assez régulièrement. C’est un moyen pour eux, de décontracter et contribuer au développement personnel grâce à leur précieux cercle social.

La pause café aka fika, est indéniablement une tradition marquée et très ancienne en Suède. C’est un composant fondamental de leur vie sociale, faisant de ce pays, le 3eme plus gros buveur de café au monde, juste après le Danemark et la Finlande. Je n’ai pas encore visité ces deux derniers pays mais, les Nordics sont sans aucun doute les winners dans la matière. J’avais déjà remarqué que la culture du café était très présente en Islande et en Norvège également.

Les suédois ne peuvent pas se passer d’un bon café et généralement ils l’aiment fort, voire un peu brûlé et toujours accompagné (ou presque), d’une pâtisserie.

C’est un rituel tellement naturel ici, que la tradition veut que les suédois pratiquent le fika tous les jours, sans même se rendre compte. Parfois même plusieurs fois par jour et rares sont les gens qui n’aiment pas le café ici. Plus qu’une simple pause café, chaque personne a sa propre conception du fika. Pour un fika triomphal, il y a cependant quelques ingrédients clés qui reviennent régulièrement.

Les trois composants essentiels pour réussir son fika

  • fika_acai_bowlUne boisson chaude dans un cadre feutré et raffiné (bon d’accord elle peut être froide, mais c’est quand même pas pareil :)), de préférence un café, un thé ou un chocolat chaud.
  • Des pâtisseries. Si on vous a dit que vous devez absolument prendre des Kanelbulle (cinnamon buns) ou une Prinsesstårta, c’est des conneries, ça peut être n’importe quelle pâtisserie. Les suédois aiment bien les carrot cakes, les cookies, le chocolat… Mais si vous préférez un sandwich ou autre chose, ça marche aussi.
  • Une bonne compagnie. Ça peut être un/des ami(s), des collègues, de la famille ou même un rencard. L’idée c’est de passer un bon moment en compagnie d’une personne qu’on apprécie et avec qui on a envie de discuter.

 

Bien que le troisième point ne soit pas du tout obligatoire, il est généralement plus agréable de se poser dans un café pour discuter avec quelqu’un, plutôt que tout seul. Mais aucune règle n’interdit d’apprécier sa propre compagnie aussi, tant qu’on s’y sent bien…

On peut très bien faire un fika chez soi

Vous n’êtes pas non plus obligé de fiker dans un café. Vous pouvez également le faire chez vous ou chez des amis. Pour combler le tout et transformer votre routine fika en un moment de kiff ultime, disposez vos pâtisseries dans de jolies assiettes. Allumez des bougies et enroulez vous dans une couette moelleuse. Puis posez vos pieds sur la table basse direction la cheminée et observez la neige tomber par la fenêtre. Maintenant, savourez votre thé ou café bien chaud en racontant votre journée à votre chat. Alors, on est pas bien là ? En été, remplacez le café par de la bière et votre chat par votre pote.fika_biere

Autrement, il y a énormément de petits cafés, plus mignons les uns que les autres à Stockholm. Il suffit de mettre son nez dehors et se laisser guider par les bonnes odeurs sucrées des pâtisseries et de chocolat chaud. Côté déco, les scandinaves sont réputés pour leur design intérieur blanc, fluffy et minimaliste et leurs cafés sont toujours très cosy et épurés. Relaxation garantie ! Je ne pouvais pas passer ma vie dans les cafés, car j’avais toute la ville à visiter (bien que j’aurais bien aimé et je le ferai sûrement si j’y retourne en hiver), mais voici quelques adresses sympa que j’ai repéré pour un fika à Stockholm. Oubliez les cafés à chats à Paris, maintenant c’est fika-time et c’est à Stockholm que ça se passe !

Quelques adresses où il fait bon de « fiker »

Sur l’île de Gamla Stan : Grillska Husset, Kaffekoppen & Chokladkoppen Under Kastanjen, Coffee bar, Café & Bistro KronanHermitage – un resto végétarien et café.  Mais il y en a plein d’autres.fika_kaffekoppen_chokladkoppenfika_grillska_husetfika_under_kastanjenfika_coffee_bar

Sur l’île de Södermalm : Johan & Nystrom, Drop Coffee, Café String et Gilda’s Rum sont près de Fotografiska (avec une vue panoramique sur la ville), Urban deli (café, bar et super marché en même temps), Chutney. Sur cette île, il y a énormément de cafés.fika_johan_nystromfika_fotografiska_snackfika_fotografiska_restaurantfika_cafe_string_stockholmfika_urban_deli_stockholmfika_fruits

Dans le quartier Norrmalm : Vete Katten est une pâtisserie un peu chicos et prout prout. L’intérieur est classe, avec une porte vitrée et des pâtisseries un peu chères.fika_vete_katten_stockholm

L’un des rois de Suède était lui-même un très grand amateur de fika. Il doit sa renommée surtout au fait d’être mort juste après avoir mangé 14 gâteaux différents lors de son fika ultime. Sans parler du festin qu’il s’était fait au dîner juste avant. Il a surement accompli plein de choses durant son règne, mais il est surtout connu pour avoir battu le record du fika le plus fatal de l’histoire de l’humanité. Gloire au Roi !

Les “meatballs” sont pour les touristes. Les suédois ne mangent pas ça

fika_meatballsLa cuisine suédoise s’est inspirée de tous les pays qui l’entourent. Difficile d’affirmer avec certitude aujourd’hui quelles sont les véritables spécialités suédoises, sans prendre le risque de piquer une recette, bien que remasterisée, à l’un de ses voisins.

Rappelons que la Suède est un pays froid, même si j’ai eu de la chance qu’il fasse très chaud pendant tout mon séjour (environ 27 degrés. Alors que la semaine d’avant, il neigeait…). Et pour pouvoir surmonter le froid aisément, les plats “traditionnels” suédois sont majoritairement composés de produits qui tiennent au corps, comme la viande, le poisson, ou encore des pommes de terre. Comme dans beaucoup de pays en fait.

Mais qui a inventé cette mode des boulettes de viande ?

Je ne sais pas exactement d’où ça vient, mais les boulettes de viande ont la côte ici, en tout cas auprès des touristes. La mode avait été lancée par IKEA il me semble. Convaincus qu’il s’agit d’une spécialité locale, les touristes les engouffrent à tour de bras. Et les suédois sont bien contents qu’on soit prêts à dépenser des fortunes pour un plat aussi basique. Eux-mêmes en mangent seulement s’ils ont très faim et qu’ils n’ont que ça dans leur congélo.

Ce qui est tradi par contre, c’est les Smörgårbord. Plus qu’un simple plat, le smörgårbord est un pur festin ! Ça ressemble à une grande tablée composée d’une vingtaine de plats en tous genres. C’est plus un concept festif qu’un plat.  Ou une sorte de tapas, mais avec des plats moins frits. Une pratique plutôt ponctuelle, populaire notamment pendant les fêtes de fin d’année, les suédois préfèrent toutefois, prolonger le plaisir sur toute l’année. A chaque saison son smörgårbord, ils les appellent le smörgårbord d’hiver, le smörgårbord de printemps etc. Il est composé essentiellement de pommes de terre bouillies, du hareng mariné, de la viande (et pourquoi pas de boulettes), du pain… A déguster avec de l’eau de vie fait maison. Que la fête commence !

Le style de vie “healthy” des suédois

fika_coffee_housefika_hermitage_restaurant_vegetarienDepuis environ une dizaine d’années, les suédois ont commencé à faire super attention à leur santé. A présent leur apparence et leur style de vie en général sont primordials. Ils font tout pour garder la forme toute l’année et ça se voit. Bien que leurs plats traditionnels soient un peu basiques et assez lourds, de plus en plus de restos, cafés, conceptstores et conceptboutiques aux tendances healthy ont ouvert leurs portes. Des marchés de fruits et légumes bios se sont multipliés. Et pas mal d’endroits proposant des produits de commerce équitable ont été créés. Fatalement, ces endroits attirent désormais la clientèle la plus hype de Stockholm ainsi que les visiteurs. On peut voir des slogans aux mots clés du type “vegan”, “gluten-free”, “fruit-bowl”, “fresh-smoothie” partout. Ecrits à la craie sur les petites ardoises à l’entrée de ses nouveaux “place to be”, c’est devenu inévitable.fika_kafe_bar_stockholm

Beaucoup de suédois vont à la gym, se déplacent à vélo et font leur petit jogging à n’importe quelle heure de la journée. Donc, j’en ai croisé moi… des gonzesses blondes platine en leggins et baskets Nike, déambuler sur les quais de Stockholm ! 😉

Pour d’autres voyages culinaires dans les pays Nordiques, j’ai visité le 3ème pays le plus heureux de la terre, l’Islande. Pour connaitre leur secret de bonheur qu’ils mettent dans leurs assiettes, c’est par ici :

♥ Quoi manger à Reykjavik ? – Carnet d’adresses : restaurants, bars & cafés ♥fika_sandwitch

Le saviez-vous ?

Les suédois appellent les choses par leurs propres noms. Par conséquent, une rue où habitait le prêtre s’appelle “rue du prêtre”. Tandis qu’un légume, c’est “un truc vert”…

Je vais à Copenhague en octobre, le pays le plus Happy de la terre, mais qui a fini par céder sa place #1 à la Norvège cette année. Je vous raconterai 😉

Commentaires

Commentaires


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

INSTAGRAM
Suivez-moi !