Lecture

Les 10 choses que j’ai aimées en Colombie : ...

Les 10 choses que j’ai aimées en Colombie : Le Best Of

Après avoir loupé mon vol, j’ai eu finalement droit à mes trois semaines de vagabondage en sac-à-dos en Colombie. Alors, une synthèse des choses que j’ai préférées dans chaque endroit que j’ai visité s’impose. Sans plus tarder, voici le sommaire de tous mes articles et un best of de la Colombie ! 🙂

colombie_colombie_campagne_village

1 – La diversité de Bogota – la capitale de la Colombie

Je ne suis restée dans la capitale Colombienne qu’une seule journée. Mais une journée que j’ai optimisé au maximum ! Boire un verre dans le quartier « bobo » dans la partie nord de la ville, manger dans un petit resto local dans le centre, visiter la vieille ville bourrée d’histoire et de petites rues pittoresques, ou encore faire une ascension de Monserrate, la colline de plus de 3000 mètres. Bogota est sans surprise pleine de diversité et est incontestablement un passage obligatoire quand on visite la Colombie. J’ai également écrit un article sur comment voyager seule quand on est une fille en Colombie et pourquoi il faut y faire du Couchsurfing !

colombie_bogotacolombie_bogota_centrecolombie_bogota_graffiti_tourcolombie_bogota_ruecolombie_bogota_vieille_ville

2 – Le calme absolu de Villa de Leyva

Un village colonial magnifique où règnent le calme et la zénitude. J’ai tellement adoré cet endroit, que j’y ai consacré un article entier ; 5 choses à faire dans le village colonial Villa de Leyva

colombie_villa_de_leyva_plaza_mayorcolombie_villa_de_leyva_ruellecolombie_villa_de_leyva_lac

3 – L’ambiance électrique de Cali

Manifestement, le courant est bien passé entre Cali et moi. Tout comme avec les gens, que parfois « je ne sens pas », une ville peut me faire le même effet. Et Cali m’a conquise dès que j’y ai mis les pieds.

colombie_cali_coucher_du_soleil

Pourtant, c’était malheureusement l’une de ces villes qui occupent les premières places dans les top 10 des villes les plus criminelles du monde. Je vous rassure, ce n’est plus du tout d’actualité et j’ai vraiment apprécié mon séjour à Cali.

colombie_cali_rue_pente

La bouffe y est excellente et il y a des marchés tous les jours. La musique est au coeur de la culture et on peut y observer des gens danser n’importe où, de n’importe quel âge et à n’importe quel moment de la journée. Ai-je dit que les habitants étaient super aimables aussi ?

colombie_cali_rue

4 – L’énergie sans limite de Medellin

Medellin est détenteur d’énormément de sculptures de l’artiste préféré de l’Amérique du Sud, Botero et ses sculptures sont étalées partout dans la ville. La particularité de son travail c’est qu’il met en évidence « les proportions » via des sculptures grassouillettes qui donnent un certain charme à la ville. Chacune d’entre elles vaut environ 1 million de dollars.

En 1995, lorsque la Colombie souffrait encore de problèmes de sécurité, des guerillas ont fait exploser l’une de ses sculptures, tuant 12 personnes. Au lieu de retirer la sculpture déchiquetée, Botero a placé une réplique de cette même sculpture à côté de l’originale. Ce geste en guise de souvenirs et de paix, montre comment le peuple colombien réagit face au crime, avec courage et paix. On sent la bonne énergie dans cette ville ! Ironiquement cette sculpture s’appelle « Pajaro de Paz », l’oiseau de la paix.

colombie_medellin_pajaro_de_paz

Pajaro de Paz – Botero

colombie_medellin_graffiti

Tout comme Cali, Medellin comptait parmi les villes les plus dangereuses du monde (Merci Pablo Escobar). Et pour ceux qui pensent que Medellin est encore craignos aujourd’hui, j’ai écrit un article détaillé dessus ; Visiter Medellin, ville la plus dangereuse du monde autrefois

5 – Les folles couleurs de Guatapé

colombie_el_penon

A quelques heures de Medellin, Guatapé est la ville la plus particulière de la Colombie. Et ce pour plusieurs raisons :

La première, est qu’on y trouve le seul « monument national » naturel du pays. Je dis naturel, car il s’agit d’une grosse pierre de 220 mètres.

Depuis ces dernières années, El Peñon est devenu une majeure attraction touristique de la région de Guatapé et offre l’une des vues les plus splendides.

Je ne sais pas si c’est une exagération, mais les Colombiens disent que le sommet de cette pierre est l’un des plus beaux « miradors » du monde. Et effectivement, j’ai vu plus dégueu comme vue 🙂

Votre selfie tout là haut vous coûtera cependant 740 marches, ce qui représente environ une heure de montée d’escaliers. Alors, oubliez votre jogging du matin, vous serez servis ici.

 

colombie_el_penon_panorama

La deuxième, c’est que Guatapé est un musée à ciel ouvert, un peu comme Venise en Italie. Des maisons en arc-en-ciel, ici, les couleurs vives font partie de la culture. Cette ville ultra colorée est en coordination parfaite avec la personnalité de ses habitants, toujours gays et souriants. Il parait qu’ils sont dans l’obligation de soit, peindre leur propriété dans des couleurs vives, soit, ajouter un socle avec un dessin dessus. Sois les deux et c’est ce que la plupart des gens font. Soyons fous. On m’a assuré que des adultes vivaient ici mais, j’avais surtout l’impression d’être dans une énorme crèche ou à Disneyland, au choix. C’est drôle de voir un tel contraste. D’un côté t’as le redoutable Medellin, source de toutes les préoccupations et angoisses et de l’autre, Guatapé, le monde des bisounours.

 

colombie_guatapé_ruecolombie_guatapé_couleurscolombie_guatapé_air

Ah ! J’ai oublié l’une des maisons de Pablo Escobar, qui est maintenant un lieu où on peut faire du paint-ball.

6 – Les nuits chill de Santa Marta

Perchée sur la mer des Caraïbes, Santa Marta est la plus ancienne commune coloniale de Colombie. Au climat tropical, il fait très très chaud à Santa Marta, surtout en été. C’est aussi le point de départ vers de nombreuses destinations telles que le parc naturel de Tayrona, le massif montagneux de Sierra Nevada et de nombreux d’autres endroits très cools. On a adoré nous balader dans le centre le soir, manger un bout dans l’un de ses nombreux restaurants, écouter des musiciens jouer dans les rues, ou boire une bière fraiche sur la plage en observant le coucher du soleil.

colombie_santa_marta_nuit

Bon, il y a eu un incident aussi, avec des coups de feux et les gens étaient en panique pendant quelques minutes. Mais ce n’était pas grand chose apparemment, on les croit.

colombie_santa_marta_soir

7 – L’ambiance « Hippie » de Minca

On peut même prendre un taxi depuis Santa Marta pour aller à Minca. Quant à moi, j’ai pris un minibus où ils accrochent ton sac sur le toit et où tu pries le ciel pendant tout le trajet pour qu’il ne tombe pas sur la route, vu les secousses qu’on se prend. Quand on arrive à Minca, c’est le dépaysement absolu, très naturel et calme. C’est un village bourré d’auberges de jeunesse, d’hôtels, de cafés et de restaurants, mais sans le côté bruyant et bondé des grandes villes. Je ne suis pas restée assez longtemps pour en parler, mais j’avais l’impression que les gens y allaient juste pour y être, pas pour voir quelque chose en particulier, visiter certains monuments etc. Car il y en a pas.

colombie_minca_village

Minca est un village très naturel, un peu « hippie », c’est tout petit et mignon. Il y a plein d’activités à faire aux alentours, comme des treks, des randonnées, des balades à vélo etc. Venir à Minca, c’est déstresser et profiter de cet instant d’air frais pour se ressourcer. Surtout allez vous baigner dans la cascade d’eau, cachée dans les collines, mais comptez un peu de marche pour y arriver, elle se mérite.

colombie_minca_cascade

8 – Le trek incroyable de la Cité Perdue

C’était ouf-i-ssime ! Une bouffée d’air frais, de culture indigène, de nature et de paysages à couper le souffle. Et c’est tellement sportif aussi ! J’ai fait un article séparé ici : Un trek de 4 jours, à la recherche de la Cité Perdue

colombie_ciudad_perdida

9 – La nature belle et sauvage de Tayrona

Le lendemain de mon trek de la Ciudad Perdida, il me restait encore de l’énergie à dépenser, étonnement. Et je me suis dirigée vers le Park Tayrona, un énorme domaine naturel et protégé. J’y suis allée assez tôt le matin et eu de la chance de ne pas croiser trop de touristes. J’étais un peu perdue dans « la jungle » et fait mon jogging dans la nature et atterri sur une plage sauvage, avec des vagues énormes et zéro signe de vie à l’horizon. Je m’y suis crue dans « Lost » pendant quelques temps, puis les touristes sont arrivés.

colombie_tayrona_plagecolombie_tayrona_matincolombie_tayrona_plage_sauvage

colombie_tayrona_nature

Nature belle et sauvage

10 – Le charme absolu de Cartagena

Bien plus cher que la plupart des villes en Colombie, mais il y a de quoi. Cartagena est l’une des villes les plus populaires de Colombie. Un peu chic et très prisé par les touristes, c’est un endroit qui vaut bien le coup d’oeil. C’est honnêtement hyper beau. Architecture coloniale, des vendeuses de fruits (paniers de fruits sur les têtes) habillées en tenues tradi, des vendeurs ambulants… cet endroit a vraiment une ambiance particulière et beaucoup de charme. C’est très vivant et il s’y passe plein de choses tout le temps.

colombie_cartagena_spectacle

colombie_cartagena_colonial_moderne

époque coloniale vs. la modernité

Cependant, pour ceux qui cherchent à connaitre la vraie culture colombienne, ce n’est pas la ville idéale. Ils ont gardé beaucoup d’habitudes traditionnelles depuis l’époque coloniale, mais qui ne reflète pas la vie actuelle d’un colombien lambda. J’ai trouvé que c’était très sur-joué, certainement pour épater les touristes. Ça vaut quand même le coup d’y passer un jour ou deux.

colombie_cartagena_centrecolombie_cartagena_sculptures

Même que vous pouvez faire une excursion sur l’une des îles à côté et faire du snorkling. Je ne sais pas à quel point c’est cool pour les pauvres petits poissons, mais nager à côté des poissons aussi divers et beaux, c’est juste magique.

colombie_playa_blanca

Bonus : J’ai également bien aimé partir à la chasse de spécialités culinaires. A lire en détails mon article sur La cuisine colombienne, ou comment grossir instantanément, mais ne pas prendre très au sérieux 🙂

Commentaires

Commentaires


  1. Robert

    22 juillet

    Salut,
    Merci pour toutes ces infos. Je serai en Colombie mi-octobre.
    Dans les lieux dont tu nous parles, des infos sur les hôtels où tu as dormi ?
    Robert

    • Kseniya

      24 juillet

      Hello Robert,
      Les seuls hôtels que j’ai réservé à l’avance, c’était à Medellin (Raíz Hostel) et à Villa de Leyva (Cemandy Hostal).
      Le reste du temps j’étais soit en Couchsurfing, soit en Trek où on dormait dans des refuges. Les quelques autres jours où on est restés dans des hotels, c’était vraiment à l’arrache. On se promenait dans les rues et rentrait dans n’importe quelle auberge de jeunesse pour demander les disponibilités et les prix. Je t’avoue que je n’ai pas gardé les noms en tête, il y en a vraiment beaucoup et je pense pas qu’on ait fait les meilleurs choix. On voulais juste trouver des endroits où dormir rapidement.
      Kseniya

  2. Merci pour cet article très précis

  3. Anouk

    11 juillet

    Bonjour,

    Partant en Colombie en septembre (le long de la côte caribéenne : Carthagène, Santa Marta, Parc Tayronna, Cuidad Perdida, etc), je me pose quelques questions :
    – est-il « safe » d’emmener un appareil photo réflex avec (sachant que d’habitude il est toujours autour du cou)
    – Y a-t’il une agence à conseiller pour le trek cuidad perdida? Faut-il prévoir du matériel spécifique (style tente, matelas, sac de couchage) et y a t’il un endroit pour laisser les sacs de rando pour ne prendre qu’un sac plus petit?
    – quelles sont les autres points incontournables de cette côte? 🙂

    merci!

    • Kseniya

      11 juillet

      Bonjour Anouk,
      -Vous pouvez faire des photos mais il est déconseillé de se balader avec l’appareil autour du cou partout / tout le temps.
      -Je vous invite à lire mon article sur la Cité Perdue ici : http://kseniya.fr/un-trek-de-4-jours-a-la-recherche-de-la-cite-perdue-en-colombie où je conseille de prendre l’agence Expotur. Pas besoin de materiel spécifique et vous pourrez laisser vos affaires dans leur bureau pendant le trek.
      -La côte caribéenne est généralement super touristique, donc moins de risques de racket, mais il faut faire attention quand même. J’ai justement fait Carthagène, Santa Marta, Parc Tayrona, Cuidad Perdida 🙂 c’est vraiment top !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

INSTAGRAM
Suivez-moi !